Kanban à la plage/5

Kanbanalaplage-2petit5

Suite des notes de lecture sur le livre de Laurent MorisseauKanban pour l’IT,


Chapitre 5 : Analyser la nature de la demande

Éléments de travail

Pour suivre un développement en flux, il convient de commencer par identifier les éléments de travail, leur nature et leur granularité. Celle-ci doit être suffisante pour suivre au quotidien leur déplacement dans le flux de travail et cependant pas trop fine, de manière à ce que leur évolution demeure visualisable quotidiennement sur le tableau kanban.
Un élément candidat doit présenter les propriétés suivantes :
  • transiter d’activité en activité
  • favoriser la communication entre les équipes
  • permettre un langage commun lors de la réunion quotidienne
  • constituer un support de valeur ajoutée
Le choix est propre à chaque système kanban. Corollaire : différentes équipes peuvent gérer des tableaux kanban de granularités différentes.

Flux de travail

On s’attache davantage à  représenter le processus terrain qu’à reproduire le processus théorique du référentiel qualité qui est souvent mal connu et/ou peu suivi.
Outils de cartographie du processus :
Laurent apporte cette précision fondamentale :
  • Le flux de travail représente plus les changements d’activité ou d’état dans le travail que les personnes qui le réalisent.

Demain Chapitre 6 : Définir les règles du système kanban

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :