Kanban à la plage/8

Kanbanalaplage-2petit8

Suite des notes de lecture sur le livre de Laurent MorisseauKanban pour l’IT,


Chapitre 8 : Définir les limites du système kanban

Avec ce chapitre, on touche au coeur de la spécifité de Kanban.

Jusque-là s’était mis en place un système de gestion de flux d’activités, assisté d’un management visuel. Il deviendra un système kanban par l’application de limites aux activités en cours ainsi qu’aux files d’attente.

Comme l’exprime Laurent, il s’agit de la pratique qui sucitera le plus d’interrogations existentielles au sein de l’équipe et du management :

C’est un changement de point de vue pour la gestion de projet consistant à passer d’une gestion de planning basée sur des estimations de charge à une limite du travail en cours basée sur un nombre d’éléments.

Objectifs

  • comme l’auteur l’a exposé dès le chapitre 1, d’un point de vue production : pouvoir prédire et respecter les temps de traversée (lead time) d’un élément.
  • mais également, sous l’angle de l’amélioration continue : mettre le système en tension, provoquer la discussion et déclencher le changement.

Lors de votre première mise en oeuvre de Kanban, il peut se révéler un peu déroutant de chercher à provoquer volontairement des blocages en introduisant des contraintes ! On retrouve un changement de paradigme cher à la communauté agile…

Deux types de limites s’appliquent :

  • limites hautes évitant de dépasser le stock maximal afin de permettre le flux tiré
  • limites basses garantissant le stock minimal afin d’autoriser la planification Juste A Temps (JAT)

Les limites peuvent s’appliquer sur les personnes pour commencer, sur les activités ensuite, voire sur des types d’éléments (correction d’anomalies, nouvelles fonctionnalités…).

Enfin, Laurent présente l’intérêt de la création de files d’attente explicites entre les processus ayant des débits différents. Cet outil d’amélioration de la fluidité du travail offre également l’intérêt de visualiser le stock et par conséquent de le conserver sous contrôle (élément en attente = gaspillage).


Suite des notes de lecture avec le Chapitre 9 : Définir les cadences du système kanban

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :