Tennis, des rituels pour la focalisation

J’ai été invité par Laurent Sarrazin, comme une vingtaine d’autres personnes, à participer à la troisième édition de Rupture Douce (retrouvez saison 1 et saison 2 sur lulu.com).

RD_S03_Cover-v2.001

Pour permettre à chacun d’avoir sa place, nous sommes limités dans Rupture Douce 3 à 20 000 caractères par chapitre. Ayant dépassé la jauge, j’ai décidé de publier sur ce site les chapitres que je n’ai pas retenus pour le livre. Au menu, six épisodes concernant judo, volley et tennis !


« Kai-Surf ou ce que le sport m’a appris d’Agile »

(vous pouvez retrouver les slides d’une conférence correspondante sur slideshare)

tennis - 2

Tennis, un état d’esprit agile/ 2 – des rituels pour la focalisation

Les coaches de tennis insistent sur l’importance de la concentration dans le jeu, demeurer au présent, dans l’instant. Ne pas penser à gagner le point au moment où l’on frappe, mais à la manière dont on frappe, simplement déjà en regardant la balle. Être dans le geste, à 100 % . Se focaliser :

« La focalisation est la capacité à prêter attention aux choses qui comptent, les choses qui amèneront des résultats et à ignorer ou simplement accepter et faire avec les choses qui ne peuvent pas être contrôlées. »

Quel que soit le résultat du dernier point, gagné par un passing-shot millimétré ou perdu sur un smash inratable dans le filet, il faut tout de suite se rendre totalement disponible pour le point suivant. Ne plus penser à ce qui vient de se produire. Ce qui est vrai pour le point, l’est pour le jeu, puis pour le set et au-delà pour le match. La faculté des grands joueurs à se projeter immédiatement après une défaite vers leur prochaine rencontre est impressionnante.

« la nature humaine impose que notre attention ne puisse être maintenue de manière constante indéfiniment. Ce n’est simplement pas possible de se focaliser sur quelque chose trop longtemps, à moins de rentrer dans une expérience spirituelle comme la méditation ou la prière. Mais sur un terrain de tennis, un joueur devrait toujours maintenir un rythme mental en phase avec le rythme du match en cours. C’est un autre aspect compliqué du développement de la solidité mentale au tennis et c’est là où les rituels jouent un rôle d’importance. Les rituels aident les joueurs à se reconcentrer et à se refocaliser. »

[http://www.optimumtennis.net/tennis-mental-toughness.htm]

Cette reconcentration permanente est donc étayée par différents rituels, propres à chaque joueur. On connaît par exemple la routine scrupuleusement suivie par Nadal avant chaque service : tirer sur son short, ré-ajuster sa chemise, se toucher les oreilles, le nez, etc. Les manuels de tennis conseillent au joueur de trouver son propre rituel et de l’observer méticuleusement après chaque point. Par exemple en ré-alignant les cordes de sa raquette, comme le fait Maria Sharapova en se retournant vers le fond du court. La répétition méthodique de ces gestes vise à retrouver dans la tension du match l’état de calme et de concentration pratiqué à l’entraînement.[http://www.comitans.ch/fr/blog-philippe-vallat/leadership-dans-l-incertitude/160-ancres-de-certitude-deux]

Dans son livre « Coaching Agile Teams », Lyssa Adkins écrit :

« Prenez un nouveau départ : peu importe comment le dernier sprint s’est terminé, c’est un nouveau sprint qui commence. L’équipe arrive à la planification de sprint avec un esprit d’implication renouvelée, résultant des accords passés entre eux durant la rétrospective. Le passé a disparu. Le futur est incertain. Ce sprint est la seule chose que l’équipe puisse contrôler. »

Comme le joueur de tennis, l’équipe doit se concentrer sur le jeu en cours sans être pollué par les événements passés. Et comme le joueur de tennis, l’observation de rituels facilitera cet état d’esprit. C’est ce qu’a très bien compris Scrum qui propose deux réunions systématiques pour clôturer le Sprint (Revue de Sprint et Rétrospective) et une autre réunion pour démarrer le Sprint (la planification de Sprint).
(Sprint est le terme utilisé par Scrum pour désigner une itération de production d’un incrément de valeur)

De même, tenir une réunion quotidienne le matin (Daily meeting) permet d’associer à notre rythme biologique un rituel de focalisation sur le travail de la journée.


Leçon : Concentration et focalisation sont des composantes-clés de l’état d’esprit agile.


Prochain épisode : « Tennis, à tout p’tits pas« 

 Que se passe-t-il aujourd’hui ? Rien ne marche, je joue comme un sabot. Résultat, un quart d’heure de jeu et déjà 0-5 ! Changement de côté, je rejoins ma chaise, l’occasion de reprendre ses esprits. Qu’est-ce que je peux changer ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :